Manifestation de 80 000 nationalistes à Varsovie

Compte rendu du RF :

Chaque année, le 11 novembre, se tient à Varsovie une « Marche de l’indépendance », organisée par la coalition patriotique « Ruch Narodowy » (« Mouvement national »).

Cette fois encore, à l’invitation des organisateurs, le Renouveau français a envoyé une délégation.

La manifestation a connu un vif succès, avec environ 80 000 participants affichant un patriotisme décomplexé, dont une large part de jeunes.

Présents pour beaucoup longtemps avant le rendez-vous officiel, les patriotes ont empli une immense place au cœur de la capitale, avant d’entendre quelques discours, dont celui de notre directeur.

Pologne-discours-Thibaut

Thibaut de Chassey a notamment assuré les manifestants de la sympathie et du soutien des nationalistes français, avant de les féliciter pour leur vive opposition à la déferlante des mœurs contre-nature dans l’espace public.

Pendant des heures, un très long cortège a traversé la capitale dans une atmosphère sereine et convaincue, au slogan de « Dieu, honneur et patrie ! » avant d’aboutir près du stade national, où des heurts ont éclaté avec les forces « de l’ordre », tandis que les responsables nationalistes polonais haranguaient la foule.

LIRE LA SUITE « Manifestation de 80 000 nationalistes à Varsovie »

[RF] Il y a huit cents ans : Bouvines !

En ce jour, nous commémorons la magnifique victoire française de Bouvines.

Le 27 juillet 1214, notre armée, commandée par Philippe Auguste et renforcée par des milices communales, affrontait les troupes coalisées du roi d’Angleterre et de l’empereur germanique.

L’issue heureuse de cette bataille décisive eut des conséquences politiques très importantes, tant pour la France que pour l’Europe.

Elle accrut puissamment le sentiment national français et l’autorité de la monarchie capétienne.

Exactement huit cents ans plus tard, alors que notre nation est menacée encore plus gravement qu’à l’époque, puisons dans le souvenir de cette bataille l’espérance, l’énergie et la ferveur patriotiques nécessaires au combat pour la France. Un combat non plus militaire, mais politique, et qui réclame le renfort de tous.