La Turquie commémore la prise de Constantinople

XVM675ec436-25cd-11e6-b8c0-74cdcea2b65f-805x453Plus d’un demi-millénaire après, les grandes bombardes qui ont éventré les murailles de Constantinople tonnent à nouveau… Les Turcs fêtaient dimanche, avec d’énormes moyens pyrotechniques, le 563e anniversaire de la « conquête » de la capitale byzantine.

Des événements étaient organisés partout en Turquie pour célébrer la prise, en 1453, de Constantinople par le sultan ottoman Mehmet II dit « le Conquérant » (voir la terrible description de cet épisode ici), mais les plus spectaculaires – de loin – étaient ceux organisés dans la ville même où se déroulèrent les combats, aujourd’hui baptisée Istanbul.

erdogan
Ce n’était pas un centenaire, mais un anniversaire lambda, pourtant célébré devant un million de personnes transportées gratuitement par autocars et par ferries, devant la plus grande scénographie du monde, nous dit-on, retransmise en six langues.

Sources : (1), (2)

Bonne fête de Pentecôte !

pentecote2

La Pentecôte est l’une des plus grandes fêtes chrétiennes.

Elle commémore le don (promis par le Christ avant Son Ascension) de l’Esprit Saint aux apôtres.
En grec, pentêkostê signifie « cinquantième », car l’événement est survenu cinquante jours après Pâques.

En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte était fériée.
Les autorités républicaines ont maintenant depuis des années en ligne de mire le lundi de Pentecôte, traditionnellement férié.
Chrétien ou simplement Français non renié, il faut s’efforcer, autant que possible, de ne pas travailler ce lundi, ni d’acheter dans les grandes surfaces (comme les dimanches et autres jours fériés).

L’hymne de circonstance est bien sûr le Veni Creator :

Paroles :
LIRE LA SUITE « Bonne fête de Pentecôte ! »

Sainte Tunique d’Argenteuil

Petit pèlerinage familial pour l’ostension de la sainte Tunique effectué.
Vous aussi, profitez de cet événement (deux fois par siècle normalement) à la basilique Saint-Denys d’Argenteuil (95), où se trouve ce vêtement porté par le Christ en des heures fatidiques. Difficile pour un chrétien de ne pas être impressionné et ému.
De 10h à 22h tous les jours jusqu’au 10 avril.

Photo de Thibaut de Chassey.

C’était un 9 mars…

1661 : à l’occasion de la mort de Mazarin, Louis XIV décide d’être son propre premier ministre. Il effectue une entrée fracassante au Conseil, en tenue de chasse, fouet à la main. Ses objectifs, avec Colbert, sont de faire rendre gorge aux profiteurs et de ramener la noblesse à la cour.

1945 : à l’initiative de ses nombreux responsables ayant appartenu à la Résistance, le Parti social français de la Rocque doit tenir son congrès mais le gouvernement provisoire annonce que le PSF est et demeure dissous.
En fait, l’Union interfédérale du PSF a été dissoute par le général allemand Oberg le 2 novembre 1942.
Malgré une ordonnance de non-lieu du 22 mai 1946, le parti demeurera interdit pour empêcher la renaissance d’un parti nationaliste.
Signalons que des mémoires (carnets de captivité) du général de La Rocque ont été récemment publiés (voir ici).

1945 : les 9 et 10, coup de force japonais en Indochine. 60 000 Japonais attaquent par surprise 12 000 Français des garnisons de Langson, Hanoï, Hué, Saïgon.
Arrestation des amiraux Decoux et Bérenger, du général Aymé, etc. Massacre à Langson. Décapitations du général Lemonnier et du résident Auphelle (détails dans la note ci-dessous). La colonne Alessandri amorce son repli vers la Chine. Cette action japonaise va semer le chaos en Indochine et porter un coup fatal à la présence coloniale de la France dans le Sud-Est asiatique.

1971 : à l’issue d’un meeting d’Ordre nouveau, au Palais des sports de la porte de Versailles, de violents incidents opposent militants nationalistes et opposants gauchistes. On compte 80 blessés parmi le service d’ordre.

Source

Note :
C’est à Langson, verrou de la porte de Chine, que le courage des Français et la cruauté des Japonais atteignent des sommets. L’état-major nippon tend un traquenard en invitant les autorités civiles et militaires le 9 mars à 18h30.

LIRE LA SUITE « C’était un 9 mars… »

8 mars : « journée internationale de la femme »

« Ou plus exactement la journée marxiste-léniniste de la femme, puisque c’est Lénine qui a décrété en 1921 que le 8 mars serait la journée internationale de la femme.

8womenday.jpg

« 8 mars, jour de rébellion des travailleuses contre l’esclavage de la cuisine », peut-on lire sur l’affiche soviétique ci-dessus : une « travailleuse » tend la main à une femme écrasée par les tâches domestiques (et par une icône de la Théotokos) pour la « libérer »,  en l’envoyant travailler à la chaîne en usine…

Malgré la propagande communiste et libérale, malgré l’obligation qu’ont beaucoup de femmes d’avoir un travail rétribué pour subvenir aux besoins de la famille, malgré l’idéologie dite « féministe » qui fait partie de l’idéologie officielle, un sondage de 20 minutes montrait récemment que la loi naturelle ne se détruit pas si facilement qu’on le croit, et constitue une claque retentissante pour tous les valets du politiquement correct :

82% des femmes jugent plus important d’être mère que d’avoir une carrière professionnelle. »

Source Y. Daoudal

« Cercle des Indépendants patriotes »

Ce jeudi 14 janvier à Blois, je serai à la soirée du « Cercle des Indépendants patriotes » (interventions, dîner, rencontres…). Si vous voulez participer à cet événement de ce sympathique réseau professionnel regroupant indépendants et entrepreneurs, faites-moi signe rapidement et je vous mettrais en relation.

Racket et répression des automobilistes : plus de radars, des « leurres », des lois idiotes et même des drones !

radar-racketToujours sous le prétexte hypocrite de « sauver des vies », Manuel Valls a annoncé en fin de semaine dernière la « rénovation et l’augmentation du parc actuel de radars » d’environ 10%. D’ici trois ans, le nombre de radars sur le bord des routes françaises sera de 4.700, contre 4.200 actuellement.

L’augmentation du nombre de radars sur le sol français sera accompagnée de l’installation de 10.000 « leurres » au bord des routes : des panneaux annonçant des radars n’existant pas ! Guère étonnant de la part de politiciens républicains mentant en permanence.

Une amende de 650 euros pour les entreprises qui ne « dénoncent » pas leurs chauffeurs ayant été « flashés ».

Les deux roues sont eux aussi harcelés, avec notamment une mesure ridicule (mais sûrement juteuse pour certains), consistant à imposer le port de « gants homologués » aux cyclomotoristes et aux motards. Il est certain que cela va faire baisser la mortalité.

Enfin, et c’est peut-être le plus inquiétant pour l’avenir, le Premier ministre a indiqué que les forces de l’ordre pourraient avoir recours aux drones pour procéder à des contrôles routiers pour une expérimentation dans un premier temps.

Les origines occultistes de la franc-maçonnerie

Le professeur Lozac’hmeur vient de signer un nouveau livre qui est clairement incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la franc-maçonnerie (et ils ont raison, tant cette institution a d’influence sur l’évolution de notre société et la marche du monde).

Un ouvrage sous-titré avec pertinence « recherches sur une religion d’État »…

Il s’agit d’une étude originale et des plus sérieuses. Un travail passionnant, avec des révélations remarquables, qui aide vraiment à comprendre ce qu’est la franc-maçonnerie, à travers l’étude de ses origines occultistes…

Paru aux Éditions des Cimes. 216 p., index des noms. 18 €. Disponible ici.
Présentation de l’éditeur et sommaire ci-dessous.
On peut trouver les précédents livres de Jean-Claude Lozac’hmeur ici.

L’auteur présente son livre, à la Librairie française :

Il a aussi été l’invité d’Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie :

4e de couverture :

 

« Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? D’où vient-elle ? Quel est son secret ? Quels sont ses objectifs ? Telles sont les questions auxquelles il est répondu dans cet ouvrage.
Après avoir dans un précédent livre démontré que le culte des « Fils de la Veuve » est la forme moderne d’une antique religion à mystères opposant un « Dieu Civilisateur » à un « Dieu Tyrannique » identifié au Dieu de la Bible, l’auteur conduit dans ces pages sa recherche à son terme. En effet, si, comme tout l’indique, les Initiés travaillent au retour de l’Âge d’Or, il importe de savoir ce que sera la société dont ils préparent l’avènement. C’est ici que l’étude systématique des différentes composantes de la Franc-Maçonnerie apporte de précieuses informations.

Les rites du Compagnonnage, le culte d’Osiris et celui de Mithra, dévoilent l’essence même de ce monde à venir, à savoir sa haine inexpiable à l’encontre du Dieu du Décalogue et de l’Incarnation. L’Alchimie, la Rose-Croix et la Kabbale complètent le tableau. Totalitaire et résolument prométhéenne, cette civilisation aura pour objectif la divinisation de l’Homme par le développement des sciences et des techniques. Dans cet univers globalisé d’où famille et patrie auront disparu, on pratiquera l’eugénisme et l’euthanasie. L’individu, libéré des règles de la morale, pourra s’adonner aux passions les plus viles. Quant aux religions, elles auront été unifiées au sein d’une « Eglise Universelle » ayant pour loi la « religion de Noé » chère aux Kabbalistes.

Au sommet de cet univers pyramidal et rationalisé, un surhomme jouissant de tous les pouvoirs (« le Soleil » de Campanella) imposera sa loi à la terre entière. »

SOMMAIRE :

•  Préface
•  Introduction
•  La Gnose Transhistorique
•  Le Compagnonnage
•  Le culte d’Osiris
•  Le culte de Mithra
•  L’Alchimie
•  La Rose-Croix
•  La Kabbale
•  Le Néoplatonisme
•  CONCLUSION GÉNÉRALE
•  Annexe I : Le Saumon de la Connaissance
•  Annexe II : Note sur le Néoplatonisme
•  Annexe III : L’inférence par induction incomplète suffisante
•  Index des noms cités
•  Table des matières

LIRE LA SUITE « Les origines occultistes de la franc-maçonnerie »

Genève : un « requérant d’asile » déverse son agressivité et son mépris

Ci-dessous l’interview éloquente d’un prétendu « réfugié » tunisien, qui n’est pas content parce que sa demande d’asile a été refusée par la Suisse.

On notera que :

– il crie immédiatement à l’islamophobie et au racisme
– il ne peut expliquer en quoi il est réfugié et vient d’un pays où il n’y a ni guerre ni famine
– cet homme – qui est simplement un clandestin – est en liberté
– c’est une racaille.

Est-il représentatif de ces hordes qui se déversent sur le sol européen ?
On peut le penser.

Source